Pages

25 mai 2010

Senior et Internet

La société de recherche indépendante américaine, Forrester, avait publié une étude des bonnes pratiques sur le web lorsqu'il est destiné aux personnes âgées. Il est toujours bon de se rappeler leur conclusion : ne rien faire de plus de ce qu'il convient de faire en général.

Les personnes âgées n'ont pas besoin d'une nouvelle approche de la conception de sites Web. En fait, ils demandent les mêmes aménagements et le même respect des fondamentaux que pour les jeunes utilisateurs : pour susciter l'adhésion, un site doit être utile, avoir une navigation pratique et un look agréable.
A ceci on peut ajouter (valable pour l'ensemble des internautes) :
• Simplifier au maximum la navigation avec des modules d'aide qui offrent des liens directs pour se connecter, transférer, paramétrer, modifier ou partager des fichiers. Bien expliquer les menus avec des bulles d'aide et avertir d'une façon explicite et lisible de ce qui se passe après un clic, temps d'attente, erreur de saisie,... Bref, scénariser tous les possibles.
• Se servir des tableaux et autres outils pour faciliter la comparaison et la compréhension. Les études montrent que les seniors passent plus de temps à la recherche ainsi, toutes les propositions de mise en pages qui facilitent les comparaisons de produits et de l'information sont très appréciées. Généralement les personnes âgées veulent étudier de manière approfondie avant de s'engager et avant de partager l'information, de faire un achat ou même de faire le prochain "clic". Ils ont le "clic Prudent" ils ont peur de "casser" le site, de se perdre ou de lancer certains processus irréversibles. Songez à utiliser des "info-bulles".
• Optimiser les menus : si les jeunes lisent en diagonal et rapidement une page, des études ont montré que les personnes âgées lisent tout ce qui est sur une page Web. Par conséquent, il faut évaluer la nécessité de chacun des éléments de l'interface.
• Aider à la lecture : on peut permettre d'augmenter la taille de police, penser à améliorer le contraste ou installer un module de lecture audio.

6 mai 2010

Pourquoi Le Crédit Agricole a-t-il autant de sites ?


Il est difficile, vue de l'extérieur, de connaître les objectifs d'une stratégie online mais les motivations des équipes marketing du Crédit Agricole sont identiques à celles de leurs concurrents. Comment parvient-on à concilier le R.O.I et la recherche d’un client de plus en plus difficile à séduire ? L’échange avec le client permet une plus grande pertinence des actions marketing. Pour cela, le marketing doit s’adapter, être agile, flexible et personnalisable. De ce côté là, tout reste à inventer et à ré-inventer. Il semble nécessaire de passer au-delà du ROI stricto sensus, et de mesurer les résultats en terme de création d’opportunités commerciales ou d’accélération d’opportunités existantes. Cela passe par une stratégie à laquelle les clients adhèrent ; également par un relationnel qui permette d’agir comme conseiller plutôt que comme vendeur et enfin par une offre qui propose des solutions plus que des produits.
La démarche online des équipes du Crédit Agricole est une réponse possible. Avec ses 14 sites, le Crédit Agricole mise sur l’échange avec l’internaute en ouvrant des espaces sur les réseaux sociaux. Il a mis en place une série d’outils pour développer sa présence sur les nouveaux médias 2.0 (un nouveau fil Twitter, une page officielle sur Facebook et un espace vidéo sur Dailymotion). Le Crédit Agricole engage le dialogue tout particulièrement avec les clients qui ont un projet immobilier et les jeunes actifs. Le dialogue se nouera sur le site internet institutionnel via une tribune d'experts et sur Facebook avec par exemple, chaque semaine, une BD qui permettra d'initier la conversation sur un thème important pour les jeunes (achat de voiture, recherche d'appartement, création d'entreprise...).
Citons le Crédit Agricole lui même : « Nous espérons créer un lien avec nos clients, échanger et progresser ensemble...» Par sa présence protéiforme (voir ci-dessous), il faut souhaiter que des réussites tangibles viennent leur apporter des réponses concrètes à ces nouveaux défis de la communication en ce début du 21e siècle.

http://www.twitter.com/creditagricole_
http://www.dailymotion.com/creditagricole
http://www.credit-agricole.fr
http://www.heureuxproprietaire.fr
http://www.jesuisentrepreneur.fr/
http://www.ca-mozaic.fr
http://www.ca-jeunesactifs.fr
http://www.ca-banqueprivee.fr
http://www.mycreditagricole.jobs
http://www.ca-enviedagir.fr
http://www.onatousuncotebleu.com
https://ca-mobile.com/
http://ca-mozaic.mobi/
http://ca-jeunesactifs.mobi

5 mai 2010

Boursorama Banque corrige son image


Victime au départ de l'image du site Boursorama, qui a bâti son succès sur des services online de placements boursiers, Boursorama Banque n'avait pas d'autre choix que de repositionner sa marque avec une campagne institutionnelle d'envergure. C'est chose faite ! À partir du 10 mai, Boursorama lance une grande campagne de communication en télévision, presse et web, où elle se revendique comme la référence de la banque en ligne.
Pour renforcer l'idée d'une banque accessible et proche de ses clients, la campagne TV se compose de deux films qui se répondent l'un l'autre. Ils décrivent les journées croisées d'un couple d'une trentaine d'années qui, dans le rythme de leur vie active, utilise leur banque en ligne au quotidien avec simplicité, avec une économie de coût et de temps. Ces critères répondent aux préoccupations et aux attentes des plus actifs. La campagne installe une nouvelle signature "La banque en ligne avec son époque"... logique !