Pages

1 déc. 2010

Que cache cette nouvelle tendance du marketing : le Live shopping ?

"Le 2 opéra", l'agence laboratoire de BNP Paribas
Les acteurs non-conventionnels sont toujours ceux qui font évoluer le plus vite un métier. Dans le secteur de l'assurance et de la finance, la place du conseil a déjà pris un coup de rabot avec internet. Mais, depuis que carrefour a mis dans ses rayons, ses produits d'assurance sous forme de coffret, quel est le futur de l'agent d'assurance ? Une toute nouvelle tendance précise un début de réponse : le "Live shopping".
Le shopping on-line grignote rapidement les parts du shopping classique. Pour apporter de la valeur ajoutée aux espaces de vente, le "Live shopping" organise autour des marques, de l'expérience, des rencontres et de la conversation. Pouvoir créer ce type d'interactivités sur le lieu de vente est un avantage. Ce contact supplémentaire souligne la différence entre le shopping classique et Internet, qui est par nature plus fonctionnel et rationnel. Pour les marques, la notion de "live" est ici l'élément clé afin de travailler le relationnel avec le client. Dans l'esprit de ce qu'a fait Renault en présentant son véhicule électrique en octobre à Parly2, une campagne pour une assurance-vie ou pour une mutuelle santé est tout à fait transposable. Avec la même logique, BNP Paribas lance un concept store au 2, place de l'Opéra à Paris : Le 2 Opéra. Un espace qui revisite entièrement le concept d'agence bancaire en s'appuyant sur les nouvelles technologies.
Ce qui est valable pour les grands, est valable pour les petits... Les points de vente de proximité devront, eux aussi, s'organiser autour de cette notion. Il est déjà possible de proposer des offres personnalisées et géo-localisées comme ce qu'à su développé Decaux avec son application U snap qui relie une affiche à du contenu interactif.
Avec l'outil de réseau social, Foursquare le particulier indique où il se trouve afin d'y retrouver ses amis mais déjà Gap, en installant un petit lien sur leur site, permet aux utilisateurs qui seront à proximité d’un de leurs magasins, d'être prévenus des différentes offres commerciales.
Services géo-localisés, ventes flash, transparence des prix, récompenses immédiates, très vite, l'Internet mobile modifiera le travail des enseignes. Des outils et des concepts que devront intégrer les commerciaux terrain.
Avec le "Live shopping", les grandes surfaces tentent d'acquérir une valeur ajoutée que le commerce n'aurait jamais dû perdre : la convivialité. De son côté, la distribution de proximité doit rendre ses points de vente plus attractifs. Le digital devrait les réunir.