Pages

21 avr. 2011

Le 1er site d'Harmonie Mutuelles ou la stratégie de regroupement de cinq mutuelles santé

Sous la houlette de son président Guy Herry, le premier site d’Harmonie Mutuelles vient de voir le jour. Ce regroupement de cinq mutuelles santé (Prévadiès, Harmonie Mutualité, Mutuelle Existence, la MNAM et la SMAR) porte un projet de fusion de ces mutuelles interprofessionnelles à l’horizon 2012. Une fusion pour répondre plus efficacement aux mutations du marché des complémentaires santé et aux incertitudes qui l’entourent (le marché en 3 phrases). Le site d'Harmonie Mutuelles expose, de manière très consensuelle, l'ensemble des compétences de ces mutuelles sur leur première vitrine commune, en présentant les orientations stratégiques de l'Union, son ambition, ses métiers et ses offres. Voir le site.

20 avr. 2011

Binck.fr a pris deux options pour communiquer plus efficacement

e-mailing avril 2011
Toujours aussi musclée, la communication de cet acteur de la bourse en ligne conserve bien son territoire de communication très masculin, comme l'atteste son nouveau spot publicitaire ci-dessous. Depuis 2010, Binck.fr a opté pour deux changements importants. Premièrement, Binck.fr s'appelait encore BinckBank en 2009. Ce changement de nom lui a permis de clarifier son offre, le terme Bank restant associé aux services bancaires traditionnels. Deuxièmement, Binck.fr, loin d'une démarche "do like", a su installer sa notoriété grâce a un principe publicitaire connu par tous mais souvent mis de côté dans le secteur de l'assurance et la finance : être différent ! Être différent est un risque mais reste un moyen très efficace et rapide d'être connu. Ici, Binck.fr a pris le parti de jouer avec le double sens du mot action - "Plus d'action en bourse" - en réalisant justement dans ses spots de pub des scènes d'action. Ses concurrents (Boursorama, Fortuneo, ABC Bourse,...) n'ont pas fait le choix du média TV préférant l'e-pub. Le budget de Binck.fr lui a permis de faire également, en avril, une campagne d'e-pub avec notamment une campagne d'e-mailing au graphisme sobre. Je vous invite à découvrir la page dédiée de la campagne. Celle-ci présente efficacement l'ensemble de l'argumentaire commercial de Binck.fr qui s'avère être visiblement un acteur déterminé à se faire une belle place sur le marché de la bourse en ligne.

12 avr. 2011

La Société Générale avec L'AgenceDirecte, fait un choix stratégique qui pourrait choquer un consommateur averti

L'AgenceDirecte, le concept "web service"
de la Société Générale
Rien de révolutionnaire, mais un passage obligé à cause de la concurrence d'acteurs tels que Boursorama, LCL, Monabanq : la Société Générale propose enfin du web services pour communiquer avec son conseiller  !  De la même manière que le fit la Caisse d'Epargne il y a plus d'1 an (lire l'article), c'est à travers un  concept  dépassé que la Société générale a "packagé" son service en ligne nommé "l’Agence Directe". Avec cette agence bancaire online, chaque client peut bénéficier, aux mêmes tarifs, des mêmes services proposés dans les agences physiques, c'est à dire d'un conseiller personnel. Le plus ? Il ne pourra le joindre que par téléphone ou à travers une visioconférence, ou encore via webmail.
Deux principes choqueront le consommateur averti : 
1/ les acteurs comme Boursorama, LCL, Monabanq... présentent tous des tarifs attractifs grâce à l'économie de frais de structure qu'apporte Internet. Ici, l'argument est inversé : "pour le même tarif"...
2/ Les clients actuels de la banque ne bénéficieront pas de ce service et ne bénéficieront pas non plus de l'offre de bienvenue réservée aux nouveaux clients (50% de réduction sur la carte bancaire et sur les services JAZZ).
La fidèlité ne paie pas.
Pourquoi ne pas rassembler les avantages d'un réseau de proximité et la souplesse des services web ? Si on se demandait pourquoi la Société Générale a préféré séparer les deux formules - l'agence traditionnelle et celle 100% en ligne, la réponse se situe au niveau de la rentabilité. La Société Générale n'estime pas que ce service soit une évolution qu'il doit à ses clients mais plutôt un moyen d'en séduire de nouveaux, et au passage, une façon d'améliorer sa rentabilité en n'adaptant pas ses tarifs. Une stratégie qui aurait pu se tenir si la Société Générale avaient été la première à proposer une banque en ligne mais elle le fait, après bien des concurrents. En France, dans le secteur bancaire, les clients restent captifs et ne changent pas de banque facilement, surtout ceux restés fidèles malgré toutes les vicissitudes que la Société Générale à traversée récemment. L'esprit d'équipe. Aujourd'hui encore, pour avoir une tarification claire, il faut qu'un Ministre de l'économie l'impose par la loi. Le comportement du consommateur Français porte une responsabilité importante à cet état de fait.
La campagne de communication autour de "l’AgenceDirecte" se composera dans un premier temps d’une campagne de bannières, d’une campagne d’affichage interne, d’animations In Store et d’une opération de teasing-reveal sur le site.


4 avr. 2011

Réflexions sur l'emailing, cet outil qui reste indispensable pour l'acquisition et la fidélisation

Campagne d'emailing BtoB D'HSBC du 02/2011
Campagne d'emailing BtoC Groupama du 04/2011
La problématique centrale du e-marketing est son aspect intrusif. Le courrier électronique est au cœur de cette problématique et cristallise les critiques. Malgré cela, le courriel reste le média roi pour l'acquisition, comme le montrent ces deux campagnes d'emailing de HSBC et Groupama. Le courriel reste, en outre, un outil indispensable pour la fidélisation et l'animation d'une communauté (de clients, de membres, d'utilisateurs, de prospects...). Pour continuer à maximiser la puissance de vos courriels, prenez le temps d'évaluer comment ils s'intègrent dans votre stratégie globale et quels sont les objectifs poursuivis. Ensuite, il y a quelques règles de bons sens à respecter : offrir une information stimulante, se servir de bases d'adresses collectées avec discernement, utiliser un code HTML simple, avoir vérifié le bon fonctionnement des liens hypertextes et du formulaire de désabonnement.
Contraint à évoluer constamment pour garder sa pertinence, l'email marketing est une discipline qui se doit de suivre les innovations techniques. Puisque, inévitablement, la routine conduit rapidement vers des performances toujours plus faibles, voici deux conseils qui peuvent vous éclairer sur les bonnes pratiques à suivre :
• Les médias sociaux et les smartphones apportent des opportunités pour capter de nouveaux abonnés opt-in à vos informations. Les flashcodes offrent des occasions pour proposer une inscription à un service d'information complémentaire. Depuis son mobile, l'internaute scanne le code d'une affiche, d'un courrier ou d'un flyer, et reçoit des compléments d'information sur des pages dédiées. Ainsi, il ne faut pas oublier d'imaginer un script qui lui donnera envie de s'inscrire. Autre exemple, assurez-vous que, sur votre page Facebook ou LinkedIn, vous avez bien un lien qui permet de s'inscrire à vos newsletters. Gardez à l'esprit que les personnes qui ont interagi avec votre entreprise sur un plan plus personnel à travers un réseau social s'attendent à un même niveau de personnalisation de l'information. Dans ce contexte, il est essentiel que vos contenus reflètent davantage l’esprit de votre entreprise que ne le ferait une simple argumentation commerciale. Ainsi, l'accent doit être mis sur une information transmise à travers des personnalités, des recommandations par des pairs ou des témoignages de sociétés partenaires.
• Pour réduire le nombre de désabonnements, assurez-vous d'avoir conçu une série automatisée de courriels visant à rassurer les nouveaux abonnés, qu'ils soient opt'in ou non. L'email d'accueil doit présenter le programme de vos contenus ainsi que leur fréquence d'envoi. En utilisant des enquêtes, des invitations pour créer ou mettre à jour ses préférences, vous récupérerez un certain nombre d'internautes qui pourront être sollicités avec des contenus plus personnalisés.
Si l'email marketing est l'outil de fidélisation le plus simple à mettre en œuvre à des coûts de plus en plus accessibles, il nécessite une personnalisation et une qualité de contenus de plus en plus élevées. Le courriel est un outil indispensable dans le mix marketing d'acquisition, de fidélisation ou d'information ; en parallèle, se faire accompagner par une agence ou par un consultant devient plus que jamais précieux.