Pages

8 mars 2012

Les raisons d'une réussite nommée "Santiane"

Nouvelle home : Un format qui joue sur la largeur.
Parmi les startup représentant des belles « success stories », Santiane s'est fait une place. Créée en 2006 par Christophe et Aurélie Courtin, Santiane est avant tout un comparateur indépendant de mutuelles et de complémentaires santé ainsi qu'une société de courtage qui, fort de son succès, a bâti un large réseau de courtier. La voici numéro 1 du secteur en France, avec une croissance à 3 chiffres depuis plusieurs années. Les raisons de cette réussite résident dans un excellent taux de conversion. Explications en trois points :

Premièrement, miser sur la facilité. Santiane a mis en place des process de souscription très simples pour le client : le processus est entièrement dématérialisé. Le client reçoit un lien vers un contrat en format PDF qu'il lui suffit de signer électroniquement pour le valider. Même chose pour l’autorisation de prélèvement bancaire. Fini l'envoi des documents par la Poste, les retours de dossiers incomplets avec la moitié des demandes qui sont abandonnées. Il est étonnant de voir que la signature électronique constitue encore une exception chez les assureurs alors qu’elle est conforme aux réglementations en vigueur.

Ne pas délocaliser. Pour parer à la difficulté de choisir une assurance santé, Santiane mise sur la qualité de son service client à travers une plate-forme téléphonique située dans ses bureaux de Nice. La présence d'opérateurs bien formés et bien encadrés est un choix tourné vers la qualité, choix payant en terme de conversion et de fidélisation.

Se donner les moyens de ses ambitions. Santiane.fr a réussi une levée de fonds de 5 millions d’euros auprès de BNP Paribas Private Equity. Cela permettra à Santiane de suivre la stratégie suivante : peu de comparateurs d’assurances ont une "notoriété spontanée", ils sont donc obligés d’investir lourdement dans les moteurs de recherche sur des requêtes génériques comme « mutuelle » ou « assurance pas chère »... Ces requêtes ne représentent que 15% du volume total des requêtes alors qu’elles sont beaucoup plus chères que les requêtes de marques comme « axa » ou « april ». Pour s’émanciper des coûteux mots-clés génériques et récupérer une partie des 75% autres requêtes, Santiane va investir dans une vaste campagne TV en 2012 afin d'accroître sa notoriété spontanée. Santiane a anticipé ceci en se dotant d'ores et déjà d’une nouvelle image avec un logo tout neuf et une refonte de son site et de sa home page. Bien pensé, bien fait et sûrement bientôt bien copié.

Dans cette vidéo, le directeur du marketing Daniel Makanda revient sur ces points.